Bordeaux Nicole Couture

Une boutique de vêtements à Argelès-Gazost

Bordeaux Nicole Couture

Bordeaux nicole couture argelès gazost

Bordeaux – A la bonne vôtre !!

Et Passées les couleurs Champagne, les parfums boisés, place aux bordeaux ; la couleur bien sûr !

Évidemment ! Nous sommes dans la période du Beaujolais nouveau ; 

« À l’origine le terme bordeaux en tant que teinte, est celui d’un colorant de synthèse qui donne un rendu rouge violacé, à l’image des vins issus du Bordelais. … Signification positive : Énergie, amour, détermination, joie, prouesses. »   Définition Google 

La couture comme le vin est un luxe. Elle aussi une exception française. Le vocabulaire, qui définit et qualifie le vin, imite le vocabulaire destiné à la couture et aux tissus. 

Qui ? A commencé ? 

On parle bien de la robe, de l’ampleur, du corps, de la longueur, de la piqûre, de la souplesse, de la tenue, de la rondeur, de l’épaisseur, du volume …enveloppé, équilibré, généreux, lourd, soyeux, volume, et de sa féminité … pour un VIN.

Autant de vocabulaire, de qualificatifs, empruntés aux artisans couturiers !

En ces temps si compliqués, la nouvelle façon de trinquer, comme la nouvelle façon de s’habiller tend à minimiser, diminuer, faire disparaitre le degré d’alcool comme le style et,  plus triste encore, faire disparaitre  la silhouette. 

« Inodore, incolore, sans saveur »,  c’est ce qu’on croyait de l’EAU,  serait-ce ce qu’on pourrait croire  « des temps modernes » ?  

En tous cas, les couleurs associées au bordeaux réchauffent, égayent, diffusent de la joie.

Même si les smoothies (cocktail à base de fruits et de légumes) ont séduit la planète entière à la vitesse de la lumière, à l’aire de la mondialisation le TEE-SHIRT est devenu au fil du temps le vêtement sans frontière. La coupe,  la maille, la couleur, se sont universalisées.

Le tee-shirt agrémenté de pastilles ou bien de Swarovski , d’impression, de flocage ou bien de broderies, de couture rabattues ou bien d’un col et de poignets, trouvera toutes ses lettres de noblesse.  

A lire aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *